AUTONOMIE, SANS S'APITOYER

Artistes Canadiens

Il nous fait plaisir de vous présenter nos artistes Canadiens. Voir plus bas pour les connaître davantage.

Québec

STÉPHANE DARAICHE











Stéphane Daraiche est né à Longueuil au Québec. De nature aimable, ce petit garçon actif et intelligent a dû faire face à un tournant marquant dans sa vie d’enfant. En août 1975, une automobile le frappa pendant qu’il se promenait à bicyclette. Il subit alors une lésion cérébrale sévère et séjourne pendant trois mois et demi à l’hôpital Charles LeMoyne de Greenfield Park. Il se réveille de son coma lors de son transfert à l’hôpital Marie-Enfant de Montréal. Heureusement, ses capacités cognitives furent épargnées mais il demeure tout de même quadraplégique avec une difficulté d’élocution. Stéphane a commencé à écrire et à colorier en tenant ses crayons avec sa bouche pour passer le temps. Ses proches ont vite compris sa passion pour l’art et lui ont acheté des pinceaux et des toiles. Il adore peindre et il a depuis cultivé et amélioré son talent au fil des ans. Il préfère la peinture à l’huile pour peindre des paysages et des fleurs. Il a aussi tenu plusieurs expositions. C’est en 2005, à Montréal, qu’il a rencontré le peintre Marcel Morin qui lui offre de partager son studio, deux fois par semaine. Stéphane fait maintenant parti de l’Association des artistes peintres de la bouche et du pied à titre de membre étudiant depuis 2006.

Oeuvre représentée ci-dessus : "Perroquet"


DAVID FLEET











David Fleet est né à Québec où il a aussi complété ses études primaires et secondaires. Il devient ensuite intéressé par la menuiserie et décide de suivre des cours le soir pour apprendre ce métier et obtenir les permis requis. En 2002, il fût engagé par une compagnie de construction de grande renommée où il a participé à bâtir plusieurs maisons et édifices. Il s’intéressait aussi alors à la voile et au cyclisme. C’est au mois d’août 2008, alors qu’il revenait de travailler, qu’il perd le contrôle de sa voiture et se retrouve dans le fossé après avoir fait un tonneau. Une lésion de sa colonne vertébrale l’oblige a passé un an et demi dans un centre de réadaptation. C’est durant son séjour au Centre François Charron qu’il est initié à peindre avec sa bouche. Il y découvre immédiatement une nouvelle passion et s’acharne depuis à développer son talent. David devient membre boursier de l’Association des Artistes Peintres de la Bouche et du Pied en mars 2015. Il ne laisse surtout pas son handicap nuire à sa vie et il continue de participer aux régates de bateaux quand il n’est pas occupé à peindre.

Oeuvre représentée ci-dessus : "Cabane à sucre"


DANIEL LAFLAMME











Daniel Laflamme est né prématurément et on apprend de suite qu'il souffre de paralysie cérébrale des ses premiers mois. Il n'a jamais pu se servir de ses bras. L'aîné d'une famille de quatre enfants, il a été élevé par des parents affectueux et prévenants qui l'ont encouragé et soutenu dans sa détermination à être indépendant. Une émission de télévision qui mettait en vedette une jeune fille sans bras qui utilisait ses pieds pour accomplir diverses tâches l'a motivé à suivre son exemple. À partir de ce moment, il a rapidement appris à manger et à dessiner avec ses pieds. Ce nouveau défi lui permettait de s'émanciper. C'est en 1982, à l'âge de 24 ans, qu'on l'initie à la peinture. Il a ensuite suivi des cours à Sainte-Foy, au couvent Saint-Joseph. Puis, étant donné qu'il démontrait du talent, il a continué avec des cours privés pendant trois ans. En 1985, Daniel s'est joint à l’APBP. Son premier tableau a été reproduit sur une carte de souhaits dès cette même année. Daniel habite seul dans son appartement à Yamachiche, en Mauricie. Il a travaillé avec acharnement pour devenir indépendant financièrement par le biais de son travail de peintre du pied. Il préfère utiliser les peintures à l'huile et les paysages sont ses sujets préférés. Daniel trouve que la campagne des environs de Québec est une inspiration constante. En plus de la peinture, il s'intéresse aux ordinateurs, aux sports, à la musique et à la photographie.

Oeuvre représentée ci-dessus : "Malards dans un étang"

Alberta

PENNY OMAN











Penny Oman est née et a grandi à Sexsmith, une localité du nord de l'Alberta. À l'âge de quatorze ans, alors qu'elle était une adolescente amiable et active, elle a été victime d’un accident qui l'a laissée tétraplégique. Après un séjour d'un an à l'hôpital University, à Edmonton, Penny a vécu pendant trois ans au centre de réadaption Glenrose. C'est à ce moment qu'elle a assisté à une présentation de Myron Angus, peintre de la bouche et artiste de l’APBP qui est maintenant décédé. Ayant toujours été intéressée par la peinture, elle a tout de suite voulu essayer cette technique. Quelques années plus tard, alors qu'elle arrivait à être un peu plus indépendante, elle se décide de commencer à peindre avec la bouche et de présenter ses oeuvres à l’APBP. Elle a tout de suite été acceptée en tant que membre étudiante en 1978. L’APBP a reproduit plusieurs de ses oeuvres originales dans son calendrier annuel et cartes de souhaits depuis ce temps. Peignant surtout des paysages, elle a aussi depuis participé à plusieurs expositions. Penny a suivi des cours dans un programme de perfectionnement à l'Université d'Alberta pour développer ses talents de peintre. Elle a enseigné à d'autres à développer leurs talents artistiques et a aussi consacré une partie de son temps à visiter les écoles et les hôpitaux pour encourager et inspirer d'autres qui en avaient besoin. Penny a joué un rôle actif pour aider les gens à comprendre les obstacles que rencontrent les personnes handicapées et s'est acharnée aussi à la promotion de l'importance d'abolir les barrières inutiles. Penny a été membre du comité provincial pour la semaine de la sensibilisation des personnes handicapées et s'est aussi impliquée en se joignant à d'autres conseils d'administration pendant plusieurs années. Penny est maintenant membre associé de l’APBP depuis mars 2001.

Oeuvre représentée ci-dessus : "Petite rivière"

Colombie-Britannique

DEBRA KESSLER











Femme métisse d'origines Cree et européenne, Madame Debra Kessler est née dans le sud du Manitoba où elle a aussi vécu durant son enfance. C'est pendant l'été de 1999, alors qu'elle travaillait sur une ferme, que sa vie a été bousculée. Un accident grave a nécessité l'amputation de ses deux bras à partir du coude; elle a paralysé d'une jambe; quinze côtes ont été fracturées; et il y avait aussi une lésion mineure de sa moelle épinière. Debra avait déjà commencé à peindre avant son accident et une grande détermination l'a incitée à s'adapter pour ensuite tenir son pinceau avec sa bouche. C'est alors qu'elle s'aperçoit qu'elle peut ainsi poursuivre sa passion pour l'art. Elle préfère peindre les paysages, les scènes de la vie de tous les jours et les sujets amérindiens. C'est une femme remarquable qui, malgré une tragédie, a décidé de donner l'exemple et de devenir une source d'inspiration pour tous ceux qui vivent des difficultés de tous genres. Deb fait partie de l'APBP depuis 2011.

Oeuvre représentée ci-dessus : "Canard prêt à s'envoler "


CODY TRESIERRA











La fin abrupte d'une jeune vie active et sportive à l’approche de la vie adulte est l’une des pires tragédies. Cody Tresierra, qui n’avait que 19 ans à l’époque, se considère chanceux que sa vie ait été épargnée lors d'un accident de voiture qui en a fait un tétraplégique. Né à Ashcroft, en Colombie-Britannique, il a grandi à Clinton. Il habitait à Quesnel avec sa famille au moment de son accident. Transféré à l'hôpital Pearson à Vancouver pour soins prolongés, il a choisi la peinture avec la bouche comme thérapie. Encouragé et guidé par Betty Black, son instructeur, il devenait de plus en plus enthousiasmé par le talent qu’il se découvrait. Cody a ensuite suivi des cours privés pour développer son talent et il excelle avec la peinture à l'huile. Ses paysages et ses panoramas marins sont de toute beauté. Cody fait partie de l’APBP depuis 1986. L’appui de l’Association lui permet de poursuivre sa carrière artistique. Il est maintenant membre à temps plein de l'Association depuis mars 2000. «J'étais ravagé quand on m'a annoncé que je ne recouvrerais pas l'usage de mes membres» dit-il. «Mais par la suite, je me suis appliqué à reprendre le contrôle de ma vie. Heureusement, j’étais jeune à ce moment-là et les jeunes s'adaptent plus facilement». Cody s'intéresse à la musique, les sports et les arts sous toutes leurs formes. Il est maintenant marié et habite à Cloverdale en Colombie-Britannique.

Oeuvre représentée ci-dessus : "Paysage"

Nouvelle-Écosse

RICK LAIRD











Rick Laird est né à Wolfville en Nouvelle-Écosse. Il est devenu quadriplégique il y a plus de 30 ans déjà suite à un accident d'auto alors qu'une lésion de sa moelle épinière cause la paralysie de ses bras et de ses jambes. Même si Rick est cloué à un fauteuil roulant, son handicap ne l'empêche pas de travailler puisque qu'il a obtenu plusieurs postes de travail depuis son accident. Parmi ce qui l'intéresse, il aime visiter les expositions quelconques, l'art, la photographie ainsi que jouer aux échecs. Il est une source d'inspiration pour tous ceux qui le rencontre. Il s'aventure à peindre une vaste sélection de sujets mais il préfère les paysages et les fleurs. Il s'affaire depuis à développer son talent artistique en prenant des cours d'art visuel mais aussi avec l'informatique en conception et illustration photographique (Adobe). Son but est d'être un artiste renommé. Il fait partie de l'APBP depuis 2012.

Oeuvre représentée ci-dessus : “Chutes Shannon”


SHANE LYNCH











Shane Lynch demeure à Kentville en Nouvelle-Écosse et est devenu quadraplégique en 1992 suite à un accident d'auto. Il est depuis privé de l'usage de ses bras et de ses jambes mais cela ne l'empêche pas de peindre. Artiste autodidacte accompli, il peint la beauté des paysages de son entourage. Il est aussi titulaire d'un diplôme en administration et comptabilité. En plus de peindre, il aime lire mais il s'intéresse aussi à l'informatique et aux autos téléguidées. Il peint ses œuvres à l'huile ou à l'acrylique. Les paysages et les animaux sont ses sujets préférés. Il a beaucoup utilisé les livres et les DVDs pour apprendre mais il compte maintenant prendre des cours d'art près de chez-lui. Il fait partie de l'APBP depuis 2012.

Oeuvre représentée ci-dessus : "Église en hiver"

Ontario

SUSIE MATTHIAS











Susie Matthias est née à London, en Ontario. Victime du médicament Thalidomide, elle est née sans bras et sans jambes. En dépit de ses obstacles, elle adopte tout de même une attitude très positive face à la vie et à ce qu'elle peut accomplir. Dans son enfance et au début de l'adolescence, Susie découvre ses aptitudes artistiques. Elle excelle dans la peinture et, avec le soutien de ses parents, elle s’applique à développer sa technique de peindre avec la bouche. Très jeune, Susie démontre beaucoup de créativité. Après ses études secondaires, elle entretient son amour pour l'art en prenant des cours à l'école secondaire Saunders, une école d'arts située à London, en Ontario. Ensuite, elle poursuit aussi ses études pendant un an au collège des beaux-arts Fanshawe. Au début des années 1990, Susie devient membre étudiante de l’Association des Artistes Peintres de la Bouche et du Pied (APBP). Elle reçoit alors un revenu mensuel qui lui permet de se concentrer à développer son talent artistique. En l’an 2000, une des peintures de Susie a gagné une compétition nationale et a été reproduite sur un timbre de Noël spécial émis par la Société canadienne des postes. Susie a également écrit quelques histoires pour enfants et travaille actuellement à l'illustration d'un livre qui sera publié prochainement. Susie est maintenant membre à part entière de l'Association des artistes peintres de la bouche et du pied depuis mars 2009. L’un de ses passe-temps préféré est la natation qui lui permet de se détendre et de s'éloigner de son horaire de peintre très chargé. Elle participe régulièrement par plaisir aux jeux régionaux et elle a gagné plusieurs médailles et rubans dans sa catégorie. Susie fait aussi partie d’une ligue de hockey en fauteuil roulant électrique et elle joue au boccia. Et, depuis maintenant quelques années, elle est aussi une heureuse partenaire de danse pour des compétitions de danse en chaise roulante. Susie habite toujours à London, en Ontario. Elle vit dans son propre appartement et aime se réunir avec ses amis et ses huit frères et sœurs.

Oeuvre représentée ci-dessus : "Selfie"


AMANDA ORICHEFSKY











Amanda Orichefsky est née affligée d'un grave handicap qu'elle a su surmonter très jeune. Dès sa naissance, on lui a diagnostiqué une maladie appelée Arthrogrypose. Ses pieds étaient près de son visage à la naissance et, dès l'âge de trois semaines, les chirurgies débutaient pour ramener ses jambes et ses pieds à un niveau normal. Les soins attentionnés qu'Amanda a reçus à la maison lui ont permis d'aller à l'école et d'obtenir son diplôme primaire de l'école publique de Sunnyview et ensuite de graduer au secondaire à l'école de Don Mills. Amanda a aussi fréquenté le collège George Brown pour obtenir un diplôme de la faculté des beaux arts en animation. Il ne lui manque maintenant que quelques crédits. Elle s'affaire à améliorer sa technique artistique en y incorporant l'utilisation de tout un répertoire de matériaux y compris l'acrylique. Outre ses activités scolaires, Amanda s'occupe en s'associant à divers groupes tel que : Police Games, Sunshine Games et aux activités du Variety Village, un organisme pour lequel elle est porte-parole. Elle représente le Variety Village à des parties disputées par les Blue Jays, les Maple Leafs et les Argonauts de Toronto. Elle s'intéresse aussi à la mode. L'un des moments culminants pour Amanda a été lorsqu'on lui a demandé de démontrer son habileté de peindre avec la bouche à Wayne Gretzky. Leur rencontre a été filmée et utilisée dans un message télé au profit de la fondation de la maison Ronald McDonald. Amanda est membre de l'APBP à titre d'étudiante depuis 2003 et reçoit une bourse d'études pour perfectionner ses talents artistiques. Elle continue de suivre des cours afin de s'améliorer davantage.

Oeuvre représentée ci-dessus : "Chat et souris"


BARBARA WINFIELD











Barbara Winfield demeure à Port Hope en Ontario où elle y a élevé ses deux enfants, un garçon et une fille qui vivent à Toronto et à Guelph. Après ses études secondaires, elle a étudié à l'université Western à London, en Ontario, où elle a obtenu un diplôme en Langue et littérature anglaise puis un autre en Psychologie. Elle et son mari se sont ensuite établis à Port Hope ou elle est devenue enseignante dans une école secondaire. Barbara consacra sa vie au bien-être de sa famille, à la suppléance scolaire et aux causes de sa communauté pendant l'école primaire de ses enfants. En 1981, elle apprend qu'elle souffre de la sclérose en plaques mais elle insiste tout de même à continuer son travail d'enseignante à temps plein. Elle cessa d'enseigner en 1995 alors que sa condition se dégénéra à un point tel qu'elle devient quadraplégique. Barbara a toujours porté un grand intérêt à l'art et commença à peindre avec la bouche au moment où elle a perdu l'usage de sa main droite à cause de la progression de sa maladie. Un ergothérapeute conçu alors une prothèse buccale en plastique à son intention. Barbara vit dans sa propre maison et peint dans sa cuisine qui lui offre un vue sur un grand jardin bordé d'un boisé. Elle s'inspire de photos et d'images et ses sujets préférés sont les paysages et les portraits qu'elle peint à l'aquarelle, à l'huile ou à l'acrylique. Elle continue de prendre des cours et elle est membre de différents groupes d'art. Elle dit qu'un jour peut-être elle choisira un seul médium de peinture et se concentrera à le développer. C'est depuis septembre 2007 que madame Winfield a adhéré l'Association des artistes peintre de la bouche et du pied qui lui offre une bourse d'études renouvelable pour lui permettre de poursuivre sa carrière artistique.

Oeuvre représentée ci-dessus : "Coquelicots"

Consulter notre magasin